Actualités : du nouveau au Moulin

Notre pain, le chouchou des français : découvrez son évolution !

Le pain : toute une histoire

Au fil des décennies, les modes de consommation des français ont beaucoup évolué. Cette affirmation est d’autant plus vraie pour le pain. En effet, alors qu’il était la base de l’alimentation il y a encore une cinquantaine d’années, il est devenu peu à peu un aliment de plaisir, de gourmandise, cantonné à un rôle d’accompagnement.

La qualité avant tout

Aujourd’hui, les français ne recherchent plus la quantité, mais plutôt la qualité et l’originalité. Le pain se doit désormais d’être un aliment de goût, fabriqué avec des ingrédients de qualité. Cette qualité est le principal critère d’achat pour 68% des français : c’est ce qui détermine le choix de l’endroit où ils vont acheter leur pain.
Afin de répondre aux nouvelles exigences en termes de qualité, les professionnels du pain s’efforcent de proposer des produits fabriqués de manière artisanale, et, en ce qui concerne les artisans, d’utiliser des ingrédients d’origines naturelles. Le secteur met en avant la qualité du produit, son mode de fabrication et les ingrédients utilisés.
Tout est une question de confiance, le consommateur doit être certain de manger un produit sain. De plus en plus d’entreprises utilisent de la farine bio, par exemple.

Osez la nouveauté !

Les français sont friands de nouveautés, ils ne sont pas du tout réfractaires à l’idée d’essayer de nouveaux types de produits. Sachant que c’est un aliment qu’ils consomment quotidiennement, varier les recettes est souvent quelque chose de très apprécié.
Les professionnels du secteur s’efforcent d’élargir leur gamme, en proposant de nouveaux produits. Créer un nouveau produit, c’est d’une part toucher de nouveaux clients et d’autre part soigner son image. Les entreprises doivent montrer qu’elles sont en perpétuelle recherche, ils ne peuvent pas laisser la monotonie gagner leurs clients. Elles doivent susciter de l’intérêt, pour que le client s’attache encore d’avantage à elles… Sans pour autant proposer des produits farfelus, qui ne colleraient pas avec la culture de l’entreprise et qui risqueraient de déboussoler le consommateur.

S’adapter aux nouveaux modes de consommation : le snacking

En plus de ce goût pour la qualité et l’originalité, de plus en plus de français ont besoin de manger vite.
Depuis quelques années, une pratique ne cesse de prendre de l’importance : le snacking. Ce mot anglais désigne le fait de manger des plats tout prêts de manière rapide. Les déjeuners se prennent de plus en plus hors domicile et les français ont souvent peu de temps pour manger. Ils veulent donc un repas qui se prenne sur le pouce, pratique à transporter et consistant. De plus, la plupart des français souhaitent déjeuner à petit prix, un repas ne doit pas dépasser le seuil psychologique des 10 €, et, dans certains cas, des 5 €.
Aujourd’hui, 70% des boulangeries proposent des formules déjeuner ; ce chiffre est encore plus important dans les quartiers d’affaires. Les entreprises du secteur proposent plusieurs produits, chauds ou froids, faciles à transporter et qui se mangent de manière rapide : sandwiches, pasta box, pizzas, etc. De plus, ils pratiquent des prix attractifs allant de 4 à 10 €. Développer une activité snacking est devenu primordial pour les entreprises du secteur.

La plus grande force d’une entreprise est de savoir s’adapter aux consommateurs. Or, c’est exactement ce que le secteur boulangerie-viennoiserie-pâtisserie est en train de faire.

Alors à vous de jouer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *